Idée fausse : la psychanalyse ça dure des années

Contrairement à idée répandue, les pratiques qui s’inspirent de la psychanalyse ne sont pas nécessairement l’invitation à une éternelle thérapie, longue et sans fin. En effet, ce qu’on peut appeler « le temps du patient »  n’implique pas nécessairement une longue durée. Nombreux sont les exemples de thérapies courtes menées par des praticiens des méthodes psychanalytiques. 

Il y a cette image d’Épinal du psychanalyste qui viendrait ruiner son patient en faisant trainer une souffrance sur plusieurs années. Mais ceci est un cliché. c’est bien pour le cinéma mais la réalité de terrain est tout autre.

Tout part de ce qui va se nouer autour d’une demande d’un patient. Demande à laquelle le psychothérapeute, le psychologue ou le psychanalyste  va répondre ou pas. La relation thérapeutique va alors consister sur le fait que l’on s’accorde sur un type de travail avec le patient. Tout travail n’impliquant pas la même durée.

De plus, certains dispositifs comme les Points accueils Écoute Jeune s’engagent sur une courte période à proposer un travail de soutien et d’élaboration sur les questions et tiraillements de l’ici et maintenant. Ce qui est travaillé avec les jeunes c’est davantage une remobilisation de leurs processus psychiques  pour investir une vie future. Et cela c’est aussi de la psychanalyse

Une réflexion sur “Idée fausse : la psychanalyse ça dure des années

  1. Pingback: Defendre les 6 Points Accueil Ecoute Jeune de l’Essone | Actualité de la psychananalyse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s